Aéroport Félix Houphouët Boigny : le Ministre Amadou Kone Rassure

Aéroport Félix Houphouët Boigny : le Ministre Amadou Kone Rassure

Suite à l’incident survenu sur un aéronef de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire, le 9 juillet 2022, à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, le ministre des Transports, Amadou Koné a tenu à rassurer l’ensemble des populations que les certifications dudit aéroport ne sont pas menacées.

Amadou Koné a fait cette affirmation, à l’issue d’une rencontre avec l’ensemble des responsables des structures intervenant sur la plateforme aéroportuaire, dans les locaux de AERIA, le dimanche 10 juillet 2022.

’’Je tiens à rassurer nos concitoyens. Les certifications de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny ne sont pas menacées. L’aéroport d’Abidjan est un aéroport sûr’’, a déclaré le ministre Amadou Koné.

Revenant sur l’incident survenu la veille avec un des avions de Air Côte d’Ivoire, Amadou Koné a indiqué que les investigations se poursuivent avec le Bureau enquêtes du pays constructeur. Il a en outre expliqué que les procédures exigées dans de telles situations ont toutes été respectées avec le concours de toutes les structures intervenant sur la plateforme aéroportuaire.

Le ministre a félicité, au nom du Président de la République Alassane Ouattara et du Premier ministre Patrick Achi, le personnel navigant, qui a su faire preuve de professionnalisme dans la gestion de cet incident. En effet, il n’y a eu ni blessés parmi les passagers, ni dégâts majeurs pour l’avion.

Selon Amadou Koné, l’avion sur lequel est survenu l’incident, sera disponible dans quelques semaines, sous réserve d’une autorisation du Bureau enquêtes du pays constructeur.

Sur instruction du Président de la République, le ministre des Transports a fait des recommandations à la Société d’Exploitation et de Développement Aéroportuaire, Aéronautique et Météorologique de Côte d’Ivoire (Sodexam) afin de trouver très rapidement un aéroport de dégagement en cas d’incident comme celui survenu la veille, et qui a conduit à la fermeture de la piste pendant environ trois heures. Amadou Koné a encouragé les équipes à mettre en place un process qui permettra de dégager le plus rapidement possible la piste en cas d’incident.

Pour rappel, un aéronef de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire, en provenance de Korhogo et Bouaké, a raté son atterrissage le samedi 9 juillet à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, du fait d’un dysfonctionnement du train d’atterrissage avant, qui n’a pu s’ouvrir.

Source: CICG

Pin It