Le PM ivoirien pose la première pierre de l’Université de San-Pedro d’un coût de 95 milliards Fcfa

 


Le PM ivoirien pose la première pierre de l’Université de San-Pedro d’un coût de 95 milliards Fcfa

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, en charge du Budget et du portefeuille de l’Etat, a procédé vendredi à la pose de la première pierre de l’Université de San-Pedro (Sud-ouest), d’un coût d’investissement de 95 milliards de Fcfa.

« Le gouvernement se félicite de l’accord de partenariat signé avec le Groupe Envol Partenariats Côte d'Ivoire », structure chargée d’exécuter les travaux de l’Université de San-Pedro, a dit M. Coulibaly, lors de la pose de la première pierre de l’établissement dans le village de Goreké.

M. Madani Tall, Président du Conseil d’administration (PCA) du Groupe Envol et ancien directeur des opérations de la Banque mondiale en Côte d'Ivoire, a assuré d’un édifice de dernière génération, répondant aux standards internationaux, avant d’ajouter qu' il sera prêt en octobre 2020 et ouvrira pour l’année académique 2020-2021.

Il a fait savoir que le financement a été obtenu grâce à un partenariat avec la banque ICBC (Industrial and Commercial Bank of China), qui a accordé pour la première fois un fonds à un groupe africain, dont la vocation est d’accompagner les États africains.

Cet ouvrage, bâti sur une surface de 302 hectares, comprend des espaces d’enseignement (TP, TD, Amphis), des espaces de détente, de loisirs, de sports et culturels, une bibliothèque, un campus d’hébergement avec cuisine et des restaurants.

La première tranche des travaux s’étendra sur 35.000 mètres carrés pour 3.000 étudiants, selon les données techniques indiquées par le groupe Envol, qui mentionnent une superficie à construire de 170.000 mètres carrés pour toute cette phase. L’édifice devra accueillir à terme 20.000 étudiants.

Les thématiques d’enseignement sont les sciences de la mer, la construction navale, l’agro-industrie, le bâtiment, les travaux publics, le tourisme et la logistique. Un contrat Partenariat public-privé (PPP) a été conclu avec Envol Partenariats Côte d'Ivoire pour la première tranche dont l’achèvement est prévu fin 2020.

L’Etat ivoirien envisage, avant 2020, d’étendre, dans le cadre du Programme de décentralisation des universités (PDU), les universités de Daloa (Ouest) et de Korhogo (Nord). Le PDU devrait en outre permettre la construction des universités de Man (Ouest, déjà fonctionnelle), de Bondoukou (Est) et de San-Pedro.

Les universités à construire après 2020, selon les prévisions sont celles de Adiaké (Sud-est), Abengourou (Est), Odienné (Nord-ouest), Dabou (Sud) et Daoukro (Centre-Est). Cette vision des dirigeants ivoiriens vise à améliorer la qualité des enseignements et une augmentation des capacités d’accueil des universités publiques.

L’Université de San-Pedro sera construite sur un site cédé par les villages de Goreké et Magneré, qui ont mis à disposition leurs terres pour construire cet édifice. Cet temple du savoir devrait inexorablement accroître l’offre de la formation supérieure dans le Sud-ouest et en Côte d'Ivoire.

AP/ls/APA