Yamoussoukro: Nanan Kacou Djédjéwué II devient le 8e chef d’Akpessékro

Yamoussoukro: Nanan Kacou Djédjéwué II devient le 8e chef d’Akpessékro

Après 12 ans d'attente faits de conciliabules, de tractations, de consultations et de conciliations, le village d'Akpessékro, situé à 18 km de Yamoussoukro, a désormais un nouveau chef qui fait l'unanimité. Il s'agit de Ballo Bi Michel, un gendarme à la retraite. Il est marié et père de 5 enfants.

Le nouveau chef d’Akpessékro, qui a pour nom de règne nanan Kacou Djédjéwué ll, a reçu son arrêté de nomination dans cette fonction d'auxiliaire de l'administration, le 4 juin 2022, à la place publique du village, avant d'être intronisé dans la pure tradition Baoulé, par nanan Dégahi Kouadio 1er, chef de terre du village de N'zuéssi, représentant le chef du canton Akouê, nanan Boigny N'Dri 3, et par nanan François Yao, chef du village de Séman.

Le sous-préfet de Yamoussoukro, Boti Bi Yao Évariste, lui, a recommandé de rester digne, d'inspirer respect et d'éviter de poser des actes qui puissent le discréditer. Parce qu'il n'appartient plus désormais à sa seule famille. Le représentant de l'exécutif l'a invité à rendre la justice de façon impartiale, tout en collaborant avec toutes les familles et toutes les communautés vivant dans son village.

Boti Bi Yao Évariste a également demandé aux populations de l'aider à assurer et assumer cette délicate mission, par des conseils avisés.

Pour sa part, le député François Naylor Ahuili, qui représentait le ministre Souleymane Diarrassouba, a félicité le nouveau chef d'Akpessékro pour la confiance placée en lui par les populations. Il a exhorté nanan Kacou Djédjéwué II à être un acteur de paix et promoteur de la cohésion sociale, en vue de rassembler autour de lui, tous les fils et filles du village.

"Le ministre me charge de vous dire qu'il vous soutient, qu'il attend de vous, celui qui va rassembler ses parents, pour faire renaître le vrai amour et la vraie fraternité à Akpessékro", a indiqué le député, avant de lui promettre sa disponibilité en toutes circonstances.

Après avoir appelé la population à persévérer dans la voie de la conciliation et de la concorde en vue de préserver l'esprit de famille et de paix, Dieudonné Kouamé, le parrain de cette cérémonie d'intronisation, a donné de précieux conseils au 8e chef d'Akpessékro.

Il a en outre invité nanan Kacou Djédjéwué ll à créer un cadre permanent de concertation tant avec les membres de sa communauté d'origine qu'avec les autres communautés vivant dans le village. De sorte à entretenir une cohabitation pacifique et un climat de paix. Car, selon le parrain, le chef devra jouer le rôle d'interface et de facilitateur entre le village et l'administration.

N'Dri Célestin

Pin It