Dominique Ouattara: La fête des mères est l’occasion de nous rappeler combien nos mères sont chères à nos yeux.

 

Dominique Ouattara: La fête des mères est l’occasion de nous rappeler combien nos mères sont chères à nos yeux.

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a parrainé la célébration de la fête des mères 2021, le samedi 05 juin 2021, au stade municipal de Bingerville. A cette occasion, l’épouse du chef de l’Etat a fait de nombreux dons pour le bien-être de ses concitoyennes. Nous vous proposons ci-après l’intégralité de son appel lancé aux femmes.

Mes chères sœurs,

C’est pour moi une immense joie de célébrer cette année la fête des Mères, avec vous toutes, en compagnie de mes sœurs de Bingerville. C’est un moment de communion que j’apprécie beaucoup, et je vous remercie pour votre accueil si chaleureux.
Avant toute chose, je voudrais vous transmettre les salutations de mon cher époux, mon chéri, le Président Alassane OUATTARA, qui m’a demandé de vous embrasser bien fort et de vous souhaiter une très belle fête. Je salue également notre tantie jolie, Madame la grande Chancelière, Henriette DAGRI DIABATE.
Merci chère tantie, d’avoir trouvé le temps d’être avec nous ce matin. Nous en sommes très heureuses.
Je voudrais te dire combien nous t’admirons profondément et combien nous t’aimons, toi qui représente le modèle de toutes les femmes que nous sommes.
Je vous demande de l’applaudir très fort.

Je salue également notre sœur, Madame Chantal CAMARA, présidente de la Cour de Cassation, qui nous fait la joie d’être à nos côtés ce matin.
Merci chère Chantale, de ta présence distinguée.
A présent, je souhaiterais adresser mes chaleureuses salutations à notre petite sœur, Madame Florence ACHI, épouse de Monsieur le Premier Ministre, ainsi que nos sœurs épouses de Présidents d’Institutions à savoir :
- Madame Mayélé Coulibaly,
- Et Madame Ami TOUNGARA.

À ces salutations, je voudrais associer nos sœurs Ministres qui sont à nos côtés et en particulier notre Ministre d’Etat, Madame Kandia CAMARA ; tous les membres du Gouvernement qui ont eu la gentillesse de venir s’associer à notre fête, ainsi que Monsieur le Ministre Gouverneur du District d’Abidjan, également présent parmi nous.

J’adresse mes salutations particulières et mes félicitations à Madame Nassénéba TOURE, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’enfant, pour l’organisation de cette belle fête et pour les mots affectueux à mon endroit, j’en suis très touchée.

Je voudrais également remercier nos sœurs, épouses de Ministres, toutes les personnalités et les membres de ma délégation venus célébrer la fête des mères avec nos mamans de Bingerville.
Merci mes chères sœurs d’être à mes côtés comme d’habitude.

Nous notons avec plaisir la participation à cette cérémonie de Mesdames les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique et je voudrais les saluer vivement.
Merci, chères sœurs, d’être parmi nous.

J’associe à ces salutations, les ambassadrices avec à leur tête, leur Présidente, Madame Farida BOUGETAIA, toujours en première ligne lorsqu’il s’agit de soutenir et rendre hommage à la femme.
Je n’oublie pas nos sœurs épouses de militaires, de gendarmes et de policiers que je retrouve avec beaucoup de joie.
Merci de votre présence, mes chères sœurs.


À présent, je voudrais saluer toutes les autorités administratives et politiques qui nous font l’amitié de s’associer à notre fête.

Mes salutations spéciales vont à l’endroit de Monsieur Issouf DOUMBIA, Député-Maire de la commune de Bingerville, que je remercie pour le bel accueil qu’il nous a offert, pour son implication personnelle à la réussite de cette belle fête, ainsi que pour son chaleureux mot de bienvenue.
Je remercie également toutes nos sœurs élues des différents partis politiques ici présentes et particulièrement Mesdames les députés, les sénatrices et les Maires qui nous font le plaisir d’être à nos côtés aujourd’hui.

Merci également à nos sœurs officiers supérieures de l’armée, ainsi que nos sœurs du monde des médias, de la santé, de l’éduction et de la culture.

Mes salutations vont aussi à l’endroit de tous les Directeurs et chefs de service de Bingerville et je n’oublie pas le personnel de l’hôpital mère-enfant de Bingerville, qui est avec nous aujourd’hui.
Je voudrais saluer également nos Honorables Chefs traditionnels et religieux ainsi que nos chefs de communautés venus nous apporter leur bénédiction.

Je terminerai en saluant mes sœurs de la belle commune de Bingerville et toutes nos sœurs venues des autres communes d’Abidjan.
Merci à toutes pour vos belles prestations et pour vos magnifiques présents qui me vont droit au cœur.

Mes chères sœurs,

Chaque année, la fête des mères est l’occasion de nous rappeler combien nos mamans sont chères à nos yeux, et combien elles nous aiment. C’est pourquoi, chères mamans de Bingerville, chères mamans de Côte d’Ivoire, je voudrais vous rendre un hommage bien mérité.
En effet, vous êtes nos héroïnes du quotidien. Vous donnez la vie et prenez soin de vos enfants au prix de mille efforts.
Vous êtes précieuses, car vous êtes irremplaçables.
Sur vos épaules, repose l’équilibre de vos familles et, vous êtes les garantes de la stabilité de l’édifice social.
Notre gratitude vis-à-vis de vos sacrifices est infinie. La nation vous adresse toute sa reconnaissance.

Mes chères sœurs de Bingerville,
Je voudrais vous dire combien je suis heureuse de constater le beau développement de la ville de Bingerville, dont la physionomie a beaucoup évolué depuis ces dernières années.

A ce stade de mon propos, je voudrais féliciter notre jeune frère, le Maire Yssouf DOUMBIA, qui fait un merveilleux travail pour sa cité.
Nous pouvons l’applaudir bien fort.

Lorsque j’ai choisi de construire l’hôpital de la Fondation dans votre belle cité, j’espérais que cet édifice pourrait vous rendre service à plus d’un titre, et je constate d’après vos témoignages que c’est le cas car, notre hôpital qui est maintenant le vôtre, contribue au développement socio-économique de Bingerville et j’en suis très heureuse.
Mais par-dessus tout, ce qui me réjouit le plus, c’est de constater combien cette infrastructure à la pointe de la technologie est utile à la santé de nos sœurs, de nos filles et de nos enfants, quelque soit leur niveau social.

Mes chères sœurs de Bingerville,

Je saisis cette belle occasion de la fête des mères, pour vous réitérer mon soutien eu égard au succès de vos activités financées grâce au fonds FAFCI.
En effet, pour une enveloppe de 350 millions de F CFA, qui vous avait été octroyé, vous avez réalisé un taux de remboursement de 99, 66 % et je vous en félicite.
Pour matérialiser ma confiance, je vous ai apporté un montant additionnel de 300 millions de FCFA, ce qui porte le fonds FAFCI de la commune de Bingerville à 650 millions de FCFA.

Je souhaite que cette enveloppe additionnelle qui vous est octroyée ce jour, vous permette de développer encore plus vos activités pour le bonheur de vos familles.

Doté d’un capital de 20 milliards de FCFA, le FAFCI a déjà permis, depuis sa création en 2012, à plus de 260 000 femmes de créer ou développer leur propre activité, sur toute l’étendue du territoire national.
Et j’espère que nos sœurs de Côte d’Ivoire, pourront continuer à profiter de ce fonds, qui contribue à leur autonomie et à leur indépendance financière.

Chères sœurs de Bingerville,

Pour vous traduire mon affection, je vous ai également apporté des dons d’une valeur totale de 250 millions de FCFA, comme vous l’a annoncé Madame Nadine SANGARE.
Il s’agit de dons en vivres et en non-vivres dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, de la coiffure et de la couture, ainsi que des équipements pour les jeunes et les centres de formation féminins.
Je sais que vous en ferrez bon usage.


Chères sœurs,
Afin de vous faire encore plus belles, je vous offre 7000 pagnes wax Côte d’Ivoire, car je sais que cela vous fera grand plaisir.

Je voudrais à présent féliciter toutes les mamans, qui ont participé aux différents concours organisés en leur honneur pour la fête des mères.
Il s’agissait du concours culinaire, du concours de danse, et du concours des mamans les plus âgées de la commune. Bravo à toutes.

Mes chères sœurs,
Chères mamans,

Vous qui donnez la vie ;
Vous qui connaissez mieux que quiconque la valeur de la vie, je voudrais vous encourager fortement à prôner la Paix et la réconciliation autour de vous.
Dans vos communautés, vos familles, vos cercles d’amis, soyez celles qui apaisent les tensions, pour une côte d’Ivoire unie et fraternelle.
Bonne fête des mères à toutes les mamans de Côte d’Ivoire.

Je vous remercie.

Pin It