Présidentielle ivoirienne: le retrait de l'opposition de la CEI centrale "n'affecte en rien la crédibilité" du scrutin


Présidentielle ivoirienne: le retrait de l'opposition de la CEI centrale "n'affecte en rien la crédibilité" du scrutin (Kuibiert-Coulibaly)

Le retrait des commissaires centraux représentant l'opposition ivoirienne dans la Commission électorale indépendante (CEI) "n'affecte en rien la crédibilité" de la présidentielle du 31 octobre 2020, selon Ibrahime Kuibiert-Coulibaly, président de l'institution.

"Pour nous, c'est dommage, on aurait bien voulu qu'ils soient là pour regarder (le déroulé du vote), mais (leur retrait) n'affecte en rien la crédibilité de nos actions" a dit M. Coulibaly-Kuibiert, dans une émission lundi soir sur la chaîne de télévision ivoirienne NCI (privée).

Le président de la CEI a fait savoir qu'à l'entame de la mission de la CEI, la Commission centrale de la CEI a adopté un chronogramme, validé par tous les représentants des personnalités proposées par les entités politiques.

"Nous les avons adoptés (les actions), il s'agit maintenant de les exécuter, et nous sommes dans la phase opérationnelle (or) les commissaires ont un rôle de supervision, ils n'ont pas un rôle opérationnel, lequel rôle est dévolu aux agents techniques", a-t-il expliqué.

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir), a demandé à son représentant de ne pas prêter serment pour siéger à la CEI centrale, suivi quelques semaines du retrait des représentants des plateformes de l'opposition, AFD et LMP.

L'opposition exige une réforme de la CEI, qui selon elle est inféodée de membres du pouvoir. Mais "nous n'avons pas reçu jusqu'à preuve du contraire une lettre venant des candidats disant qu'ils se retiraient. Donc, nous considérons qu' ils sont tous là", a poursuivi M. Coulibaly.

Il a souligné que pour prendre part à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, il faut récupérer sa carte d'électeur, document autorisé pour élire, faisant observer que la carte d'identité sert à retirer la carte d'électeur.

Concernant le vote à l'étranger, M. Kuibiert-Coulibaly a mentionné que le scrutin se déroulera dans 246 bureaux de vote, avant d'ajouter que 18 pays ont été retenus au niveau de la diaspora.

En Côte d'Ivoire, le vote se tiendra sur un durée de 10 heures, conformément aux dispositions réglementaires, et les bureaux de vote ouvriront à 8h00 pour fermer à 18h GMT (heure locale), a-t-il précisé.

L'opposition ivoirienne qui prône une désobéissance civile et qui demande un rapport du scrutin, ne s'est pas officiellement prononcée sur un boycott du scrutin, mais a déjà laissé entrevoir qu' elle y participera.

Quatre candidats sont en lice dont le président sortant Alassane Ouattara. La candidature du chef de l'Etat est contestée par l'opposition qui estime qu'il brigue un troisième mandat en violation de la Constitution.

AP/ls/APA

Pin It