Covid-19/Simone Gbagbo: « Acceptons la contrainte de l’isolement, voire du confinement à domicile »


Covid-19/Simone Gbagbo: « Acceptons la contrainte de l’isolement, voire du confinement à domicile »

« Le Coronavirus n’est pas une fatalité. Nous pouvons le vaincre, nous devons le vaincre. Pour cela, il nous faut limiter l’implantation massive du virus sur le territoire national :

- évitons les déplacements personnels en lieux publics surpeuplés où la promiscuité et les contacts avec les objets souillés favorisent la transmission du virus (football et autres jeux des enfants dans les quartiers, cinéma, églises, mosquées, restaurants, maquis, funérailles, mariage, etc.) ;

- évitons les déplacements, les voyages d’une ville à l’autre à l’intérieur du pays où nous transportons le virus sans le vouloir ;

- acceptons la contrainte de l’isolement, voire du confinement à domicile qui peut devenir nécessaire si l’épidémie s’amplifie. » Telles sont des propositions que Mme Simone Ehivet Gbagbo a tenu à faire, lundi 23 mars 2020, dans sa déclaration dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus.

Poursuivant, l’ex-première dame a rappelé que c’est la discipline qui a permis à la Chine de terrasser le virus dans une région de 56 millions d’habitants en l’espace de trois mois. « Nous comptons en Côte d’Ivoire autour de 25 millions d’habitants. Donnons-nous le défi par la même discipline et les mêmes sacrifices de faire disparaitre cette maladie chez nous. Retenons-le, les maitres mots de cette victoire sont discipline personnelle et sacrifice », a-t-elle souligné. Et d’ajouter que le nombre de morts en Côte d’Ivoire est directement lié au non-respect des mesures de prévention, de confinement à domicile.

Pour Mme Gbagbo l’État doit assumer ses responsabilités et prendre des mesures très fortes tout en veillant à leur application effective.

Pour limiter la propagation du virus sur le territoire national, elle a insisté entre autres, sur l’interdiction des déplacements des populations d’une ville à une autre, d’une région à une autre, à l’intérieur du pays ; le recours aux personnels de sécurité notamment la police nationale pour faire observer les mesures d’hygiène et le confinement. Mme Gbagbo a appelé l’Etat à promouvoir les moyens de dépistage du COVID-19 et surtout à assurer la prise en charge des cas confirmés.

Par Salif D. Cheickna

Pin It