Décès de Wattao: Alassane Ouattara exprime sa "tristesse " et annonce un hommage "pour le travail accompli"


Décès de Wattao: Alassane Ouattara exprime sa "tristesse " et annonce un hommage "pour le travail accompli"

Décédé dans la nuit de dimanche à lundi aux États-Unis, la mort du Colonel-major Issiaka Ouattara dit Wattao a créé une onde de choc en Côte d'Ivoire ce lundi 6 janvier 2019.

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara a lors de la cérémonie de présentation de vœux aux forces armées de Côte d’Ivoire a confirmé officiellement le décès du Colonel-major Issiaka Ouattara dit Wattao et annoncé une cérémonie d'hommage.

« Ce matin j'ai eu son épouse, malheureusement toutes les dispositions prises par les médecins de hautes qualité aux USA n'ont pas été suffisantes pour le préserver donc vous pouvez imaginer ma tristesse. Car Wattao était véritablement un jeune frère et je viens toute à l'heure de parler à son père à Doropo. J'ai également demandé à mon jeune frere Ibrahim Ouattara d'appeler le roi de Bouna pour lui dire toutes mes condoléances et je pourrai appeler un peu plus tard le roi de Minignan. Je voudrais dire à toutes nos forces armées et tous ceux qui étaient avec lui durant ces nombreuses années, qu'ils perdent un frère d'arme et au delà ils perdent un frère. Quand wattao était allé pour sa formation à l'école supérieure de guerre au Maroc, il a été brillant, le roi du Maroc sa majesté Mohammed 6 et moi avions en parlé. Également avec le chef d'État-major de la cour royale du Maroc nous avions parlé de la soif d'apprendre dont a fait montre Wattao. Ce sont tous ces acquis qui lui ont valu sa promotion au grade de Colonel-Major. J'ai donné des instructions au ministre de la défense pour que toutes les dispositions soient prises afin qu'un hommage lui soit rendu pour le travail accompli » a déclaré Alassane Ouattara.

Parti pour des soins aux Etats-Unis le 13 décembre 2019, Issiaka Ouattara a succombé du mal qui le rongeait à 53 ans. L'ex-commandant de la Garde Républicaine avait été promu colonel-Major et sous-chef d'état-major des Forces armées de Côte d'Ivoire (Faci).

Cyprien K.

Pin It