Un meeting de l’opposition ivoirienne à Abidjan prévu au 2è jour de la visite de Macron reporté


Un meeting de l’opposition ivoirienne à Abidjan prévu au 2è jour de la visite de Macron reporté

L’opposition ivoirienne qui a fixé un meeting le 21 décembre 2019 à Abidjan, coïncidant avec la deuxième journée d’une visite d’Emmanuel Macron en Côte d'Ivoire, a reporté son rassemblement à une date ultérieure évoquant des risques de troubles dus à des «manœuvres d’infiltration ».

« Des informations récurrentes et concordantes nous sont parvenues faisant état de manœuvres d’infiltration de notre manifestation par des individus mandatés pour semer le désordre et le chao », a dit samedi à la presse Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, opposition), au siège du Pdci.

Selon M. Guikahué, « le gros de ces troupes était basé à l’abattoir de Port-Bouët », commune balnéaire située dans le Sud d’Abidjan, où était prévu ce meeting de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP) avec EDS, une plate-forme proche de l’ancien président Laurent Gbagbo.

« Après une analyse profonde nous avons décidé de reporter le meeting du 21 décembre 2019 (…) à une date ultérieure », a déclaré M. Guikahué, faisant savoir que des Forces de l’ordre avaient encerclé samedi le lieu du meeting prévu au stade Seny Fofana. Les autorités en charge de la sécurité ont soulevé des « indices réels de risques de troubles » à ce meeting.

Assoa Adou, un cadre du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti de Laurent Gbagbo, présent à la conférence, a d’ailleurs fait savoir que la plate-forme EDS a été reçue au niveau de l’ambassade de France. D’autres partis de l’opposition y ont été également reçus.

AP/ls/APA

Pin It