Police nationale: De nouvelles nominations et un vaste mouvement enregistré.


Police nationale: De nouvelles nominations et un vaste mouvement enregistré.

Le Président de la République a procédé à la nomination de plusieurs responsables à la police nationale.

Sur proposition du ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, l’organigramme de la police nationale connaît d’importantes modifications. ainsi, des nominations ont été faites à la tête de la direction générale, à certains départements clés, à l’inspection et à la tête des préfectures de police.

Au niveau de la direction générale, par décret n°2017 890 du 29 décembre 2017, trois responsables ont été nommés. Ce sont Kambilé Palé Elie, commissaire divisionnaire-major, Mécano : 260268 E, désormais directeur général adjoint de la police nationale, chargé de la police judiciaire ; Yao Kouamé Joseph, commissaire divisionnaire-major de police, Mécano : 166726 X, directeur général adjoint de la police nationale, chargé de la sécurité publique et Adama Ouattara, commissaire divisionnaire-major de police, Mécano : 172037 N, directeur général adjoint de la police nationale, chargé de la police scientifique.

La direction de la police des stupéfiants et des drogues change de patron. Par décret n°2017-892 du 29 décembre 2017, le nouveau directeur de cette branche de la police nationale est Touré Atchet Mabonga, commissaire principal de la police nationale, Mécano : 175625 T. L’inspection des services de police enregistre, quant à elle, sept entrants. Ce sont le contrôleur général de police Dibi Koffi Bruno, Mécano: 166731 U ; le contrôleur général de police Binaté abdouramane, Mécano : 168283 E ; le commissaire divisionnaire-major Diakité Aboubacar Siriki, Mécano : 172086 Q ; le commissaire divisionnaire-major de police Chérif Yacouba, Mécano : 172611 S ; le commissaire divisionnaire de police Kouakou Adjoumani, Mécano : 244777 Q ; le commissaire divisionnaire de police Sanzan Kambou, Mécano : 261004 F ; le commissaire divisionnaire de police, Déhoulé N’dri Christian Norbert, Mécano : 168294 H.

Le jeu de la chaise musicale a touché également les préfectures de police. Sont ainsi nommés par décret n°2017-891 du 29 décembre 2017, préfet de police d’Aidjan, le commissaire divisionnaire de police Dosso Siaka, Mécano : 174391 Y ; préfet de police de Korhogo, le commissaire divisionnaire de police Kouamé Kouassi Boitini, Mécano : 174482 L ; préfet de police de Bouaké, le commissaire divisionnaire de police Drissa Ouattara, Mécano : 172204 B ; préfet de police d’Aboissso, le commissaire principal de police Souhaliho Bamba, Mécano : 171382 U ; préfet de police de Bondoukou, le commissaire principal de police Bouadou Blaise Angbonon, Mécano : 175569 B ; préfet de police de Daloa, le commissaire principal de police Ouattara Lassinan, Mécano 172172 S ; préfet de police de Gagnoa, le commissaire divisionnaire de police Kouadio Kouamé Aimé, Mécano : 168275 M ; préfet de police de Man, le commissaire principal de police Ouattara Dongui Brahima, Mécano : 175570 G; préfet de police de Yamoussoukro, le commissaire divisionnaire de police Binaté Youssouf, Mécano : 260999 L ; préfet de police de San Pedro, le commissaire divisionnaire de police Seydou Ouattara, Mécano : 171381 t ; préfet de police d’Odienné, le commissaire divisionnaire de police Sabona Joseph, Mécano : 260273 t ; préfet de police d’Abengourou, le commissaire divisionnaire de police Kré Brou, Mécano : 163660 N.

Théodore Sinzé

Source: Fraternité Matin