Côte d'Ivoire: le PDCI salue la nomination d'un nouveau chef du parti au pouvoir

Le PDCI, grand allié du chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara, a salué lundi la nomination d'Henriette Diabaté à la tête du parti présidentiel, félicitant "une personnalité d'envergure qui fera avancer la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire".

"Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) se félicite du bon déroulement du congrès du Rassemblement des Républicains" (RDR) qui "a porté à sa tête Mme Diabaté, une personnalité d'envergure", a affirmé à l'AFP, Niamien N'Goran, vice-président du PDCI.

"C'est une bonne chose qu'elle dirige ce parti, car elle va faire avancer le RDR et renforcer notre groupement politique", a souligné M. N'Goran.

Dimanche, M. Ouattara a créé la surprise en déclinant la proposition des cadres et militants du RDR de reprendre la tête de son parti, et a nommé Mme Diabaté.

Il a aussi insisté sur l'importance de l'alliance avec le PDCI de l'ancien président Henri Konan Bédié au sein de la coalition RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la paix), notamment en vue de la présidentielle de 2020. Il a notamment assuré vouloir aboutir rapidement à un "parti unifié".

Cette volonté de fusion des deux partis du chef de l'Etat, qui entend préparer sa succession, n'a pas abouti ces deux dernières années en raison de réticences au sein de son propre parti comme au sein du PDCI, de nombreux courants estimant qu'il faut un candidat par parti à la présidentielle.

"Il faut qu'il y ait le rassemblement. Mais si on n'arrive pas au parti unifié, il ne faut pas en faire un drame. Il faut faire l'alternance qui ne se fera pas contre un parti du RHDP (...) mais ensemble", a précisé M. N'Goran, très proche de M. Bedié.

M. Bédié fera passer ce message d'unité lors de la célébration samedi du troisième anniversaire de "l'appel de Daoukro" (centre) qui a "permis d'avoir des élections apaisées en 2015".

Cet appel lancé en septembre 2014 par M.Bédié dans son fief en faveur de la candidature unique d'Alassane Ouattara, prévoit "l'alternance politique en 2020 qui doit ramener le PDCI au pouvoir d'Etat".

Le PDCI est allié au RDR depuis l'élection à la présidence d'Alassane Ouattara en 2011. Selon la Constitution, M. Ouattara, qui effectue son deuxième et dernier quinquennat, ne pourra pas se représenter à la présidentielle de 2020, et la course à sa succession est déjà ouverte.

Source: AFP


      Parlons-en !




Récents articles


Il se raconte qu'un Ivoirien aurait assassiné son épouse aux États Unis, puis aurait fait partir le corps en Côte d'Ivoire dans des conditions douteuses (...) (09-9-2017)


"Je pense qu'en tant que son fils, j'ai une grande responsabilité face aux Ivoiriens. Je ne dois pas dire n'importe quoi, des mots qui jettent de l'huile sur le feu, car la situation est toujours instable. Il y a eu des milliers de morts, (...) (28-8-2017)


L'opposition togolaise, qui avait appelé la population à cesser toute activité économique en signe de protestation et de recueillement aux victimes des précédentes manifestations, s'est dit "très satisfaite" de voir la capitale très calme vendredi matin. (26-8-2017)


Un premier tour de ville entre 7h et 8h (locales et Gmt) nous a permis de constater que les bureaux de l'administration publique et les banques étaient ouverts mais très peu de monde dans les marchés et dans la circulation." (26-8-2017)


Le président guinéen, Alpha Condé, a limogé trois de ses ministres, a appris APA mercredi soir dans un décret lu par les médias d’Etat. D’abord, Mme Sanaba Kaba, ministre de l’Action Sociale depuis 2014, a cédé son fauteuil à Diaby Mariama Sylla (...) (24-8-2017)


Candidat aux prochaines présidentielles dans son pays, le Libéria, l'ex-footballeur, Georges Weah dit être préoccupé par la paix dans la sous-région. L'homme envisage même rencontrer les autorités de la Côte d'Ivoire avec qui son pays partage une longue frontière. (24-8-2017)


Dans un entretien qu’il a accordé à Fraternité Matin dans sa parution du 22 août, le président du Comité d’organisation du congrès, Adama Bictogo rassure sur l’unité du Rdr. « Qui vous a dit qu’il y a des pro-Soro ou anti Soro au sein du Rdr ? (23-8-2017)


J’en appelle donc au sens de responsabilités de tous les militants et sympathisants du FPI à nous asseoir autour d’une table pour aplanir nos divergences. Laurent Gbagbo nous a appris “Asseyons-nous et discutons” face à ses adversaires. (23-8-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS