Projet de déstabilisation de la Côte d’Ivoire : ‘’nous avons des preuves concrètes’’ (Alassane Ouattara)

Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a déclaré, dimanche à la clôture du 3è Congrès ordinaire de son parti, le Rassemblement des républicains (RDR) avoir ‘’des preuves concrètes’’ de projet de déstabilisation du pays.

Selon lui, ‘’ces preuves seront transmises dans les pays où résident les commanditaires et des mandats d’arrêt seront émis à leur encontre’’, a déclaré M. Ouattara, visiblement, remonté, contre ‘’ces personnes qui veulent troubler la tranquillité et la sérénité des Ivoiriens’’.

Jeudi, à l’issue d’une réunion du Conseil national de sécurité (CNS), présidé par le président Alassane Ouattara, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité avait révélé que Stéphane Kipré, président de l’Union des nouvelles générations (UNG, opposition) et Damana Pickas, cadre du Front populaire ivoirien (FPI), tous deux en exil, figurent au nombre des ‘’instigateurs’’ des attaques perpétrées, récemment, contre les postes de police et les brigades de gendarmerie, visant à ‘’déstabiliser’’ la Côte d’Ivoire.

‘’Nous n’accepterons pas que la tranquillité et la sérénité des Ivoiriens soient à nouveau troublées par des gens qui ne reconnaissent pas avoir envoyé des gens au charbon alors qu’ils sont bel et bien les instigateurs’’, a insisté M. Ouattara à la tribune de clôture du congrès de son parti.

Il a souligné que c’est désormais, ‘’terminé’’ pour les coups de force dans la sous-région et que ‘’nous n’hésiterons pas à intervenir avec les Etats amis pour faire barrage à ce genre de prise de pouvoir’’, a-t-il prévenu, très amer.

Source: APA
HS/ls/APA


      Parlons-en !




Récents articles


Il se raconte qu'un Ivoirien aurait assassiné son épouse aux États Unis, puis aurait fait partir le corps en Côte d'Ivoire dans des conditions douteuses (...) (09-9-2017)


"Je pense qu'en tant que son fils, j'ai une grande responsabilité face aux Ivoiriens. Je ne dois pas dire n'importe quoi, des mots qui jettent de l'huile sur le feu, car la situation est toujours instable. Il y a eu des milliers de morts, (...) (28-8-2017)


L'opposition togolaise, qui avait appelé la population à cesser toute activité économique en signe de protestation et de recueillement aux victimes des précédentes manifestations, s'est dit "très satisfaite" de voir la capitale très calme vendredi matin. (26-8-2017)


Un premier tour de ville entre 7h et 8h (locales et Gmt) nous a permis de constater que les bureaux de l'administration publique et les banques étaient ouverts mais très peu de monde dans les marchés et dans la circulation." (26-8-2017)


Le président guinéen, Alpha Condé, a limogé trois de ses ministres, a appris APA mercredi soir dans un décret lu par les médias d’Etat. D’abord, Mme Sanaba Kaba, ministre de l’Action Sociale depuis 2014, a cédé son fauteuil à Diaby Mariama Sylla (...) (24-8-2017)


Candidat aux prochaines présidentielles dans son pays, le Libéria, l'ex-footballeur, Georges Weah dit être préoccupé par la paix dans la sous-région. L'homme envisage même rencontrer les autorités de la Côte d'Ivoire avec qui son pays partage une longue frontière. (24-8-2017)


Dans un entretien qu’il a accordé à Fraternité Matin dans sa parution du 22 août, le président du Comité d’organisation du congrès, Adama Bictogo rassure sur l’unité du Rdr. « Qui vous a dit qu’il y a des pro-Soro ou anti Soro au sein du Rdr ? (23-8-2017)


J’en appelle donc au sens de responsabilités de tous les militants et sympathisants du FPI à nous asseoir autour d’une table pour aplanir nos divergences. Laurent Gbagbo nous a appris “Asseyons-nous et discutons” face à ses adversaires. (23-8-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS