Mondiaux 2017 - Côte d'Ivoire : il était une fois... la reine Ta Lou

Championne d'Afrique du 200 m, Marie-Josée Ta Lou, devenue vice-championne du monde à Londres, est désormais au Panthéon du sprint africain.

L'athlétisme africain vient de passer à côté d'un moment historique, on peut dire de légende, avec la course que l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou vient de livrer à Londres en finale du 100 mètres dames où elle a décroché la médaille d'argent et le titre de vice-championne du monde derrière l'Américaine Torie Bowie, et devant la Néerlandaise Dafné Schippers, sa compatriote Muriel Ahouré et l'ultra favorite et championne olympique en titre la Jamaïcaine Elaine Thompson. En tête du début à la fin, Marie-Josée Ta Lou a raté le titre d'un souffle. En effet, au dernier mètre, Torie Bowie a « cassé », passant sa tête devant l'Ivoirienne reléguée à un centième à 10s 86. Un remake des JO de Rio où Marie-Josée Ta Lou a raté le bronze sur le 200 mais aussi et surtout sur le 100 mètres à quelques millièmes de seconde de Shelly-Ann Fraser-Pryce.

À côté de quoi Marie-Josée est-elle passée ?

Au-delà d'être la première athlète ivoirienne championne du monde, elle aurait été le premier athlète africain à décrocher une médaille d'or sur 100 mètres en championnats du monde et aux Jeux olympiques, hommes et femmes confondus. De quoi passer à tout jamais à la postérité. En attendant, elle rejoint au Panthéon du sport ivoirien le coureur du 400 mètres Gabriel Tiacoh qui avait décroché la médaille d'argent de sa discipline aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984.

Heureuse !

Interrogée sur RFI, la sprinteuse ivoirienne s'est écriée : « Je ressens juste de la joie, de l'émotion et beaucoup de respect pour mes concurrentes ! » Poursuivant : « C'est ma première grosse médaille. Je ne peux que dire merci à Dieu, à mon coach, à mes coéquipiers qui m'ont donné de bons conseils, à tous ceux qui ont prié pour moi comme ma famille, et mes amis… » Et de conclure : « Enfin la médaille ! Elle représente tout pour moi. » Sur RFI, son entraîneur Anthony Koffi a fait part de la confiance qu'il avait placée dans son poulain : « Je ne suis pas surpris, car elle a confirmé ce que j'attendais d'elle. Dès les séries de ces Mondiaux, j'avais compris qu'elle pouvait courir très vite, que tout allait se jouer au niveau du mental. » Et de conclure : « Je lui ai donc dit de prendre du plaisir, de n'avoir peur de personne et de ne pas se mettre de pression. » Manifestement, le conseil a été suivi...Lire la suite.

Par Malick Diawara

Source: Le Point Afrique


      Parlons-en !




Récents articles


Considérant que, le 03 juin 2001, le COJEP : Congrès Panafricain des Jeunes et des Patriotes, mouvement patriotique panafricain a été créé dans le but soutenir le président Laurent GBAGBO et les institutions républicaines (...) (26-7-2017)


Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, deux pays frappés par des attaques jihadistes, veulent lutter "ensemble contre le terrorisme", ont affirmé les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara mardi à Ouagadougou (18-7-2017)


Cinq individus ont été interpellés à la suite de l’attaque de la base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) logé dans l’enceinte de l’école de police d’Abidjan, a appris APA mardi de source officielle.(26-7-2017)


Le procureur du tribunal d'Abidjan a requis mardi dix ans de prison contre Assoa Adou, un ancien ministre de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, jugé devant une Cour d'assises pour "atteinte à la sûreté" (18-7-2017)


Les agents de la Société nationale des opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci), ont décidé de la suspension de leur mot d’ordre de grève à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire (18-7-2017)


Abolir le franc CFA, c’est la mission, le combat qui m’anime depuis une quinzaine d’années. Docteur en économie et agrégé des Facultés de Sciences Economiques, j’ai exercé des fonctions de macro économiste, chef de service au siège de la BCEAO à Dakar (17-7-2017)


Les travaux du métro d’Abidjan pourront enfin démarrer après quasiment deux ans d’attente. Le projet vient en effet d’obtenir un coup de pouce de la France qui va décaisser une enveloppe de 1,4 milliard d’euros (17-7-2017)


Suite aux nouvelles nominations à la tête de certaines institutions dont l’Inspection générale d’Etat (Ige) où Niamien N’Goran a été remplacé par Théophile Ahoua N’Doli, une déclaration attribuée au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), a poussé (17-7-2017)

© 2017 Le Canal Nabonews | Ascap licensee | All Rights Reserved. Designed by {nabonews.com}.
Merci de soutenir NABONEWS